La Patrouille Simple

Des passionnés de maquettes, d'aviation et de technologie aéronautique française de 1935/1955, et aussi des autres aviations.
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lochkeed P-38G - RS Models - 1/72 - l'alerte au faucon

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dakota22

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 51
Localisation : Tréméloir

MessageSujet: Lochkeed P-38G - RS Models - 1/72 - l'alerte au faucon   Mer 24 Juil - 7:44

Au tout début, il y eut une boîte offerte à Noël par ma mère. Un Morane Saulnier MS 406 de chez Heller, le seul à l'époque.
Puis, pour soutenir cette passion naissante pour l'aviation, vint, à dessein, la série de Daniel Costelle, "l'Histoire de l'aviation". Parmi toutes ces séquences, il m'en reste une. L'interview de Thomas Lanphier qui pilotait durant la guerre du Pacifique un P-38. Il fut de la mission qui intercepta les Mitsubishi Betty qui transportaient l'Amiral Yamamoto en tournée d'inspection.



Il est né le 27 novembre 1915 à Panama. Après la guerre, il devint journaliste et il mourut à 72 ans le 26 novembre 1987.
Je ne résiste pas à vous citer cet interview...

"J'étais à Guadalcanal en avril 1943 lorsqu'est arrivé le télégramme de notre secrétaire à la Marine, Franck Knox, qui nous apprenait que Yamamoto et son état-major viendrait de Rabaul en visite d'inspection dans les îles Salomon, à bord de deux bombardiers Betty escorté par six Zéro. On nous demandait d'abattre ces avions en nous basant sur leur horaire prévu qui était détaillé dans le télégramme.
Lorsque le Major Mitchell nous a parlé de cette opération au cours d'un briefing, ma réaction n'a pas été très héroïque...D'abord, j'ai pensé que l'endroit du contact prévu était très loin du front ; ensuite, je me suis demandé, car cela me semblait étrange, comment nous pouvions avoir des renseignements aussi détaillés sur ce voyage. A ce moment, nous ne savions pas que le code radio japonais était connu de nos services et nous nous demandions par quelle astuce les veilleurs côtiers clandestins qui nous envoyaient des informations par radio depuis les îles occupées par les japonais avaient pu avoir connaissance de ce programme de visite d'inspection.
Mais il fallait y aller parce que nous étions les seuls chasseurs à pouvoir couvrir la distance. Il fallait faire environ 700 kilomètres jusqu'au contact avec l'ennemi et revenir après avoir eu un combat qui coûterait cher en carburant. C'est pourquoi la Marine qui avait tout déclenché ne pouvait pas faire elle-même la mission ; elle ne possédait pas de chasseurs ayant ce rayon d'action. Nos P-38 pouvaient le faire avec des réservoirs supplémentaires et même garder une bonne marge de sécurité, théoriquement.
Nous volions au-dessus de l'eau depuis plus de deux heures, quand, tout à coup, l'un de nous a hurlé : "Une formation d'avions, droit devant". Pas de question : c'était bien deux Betty et six Zéro. Pas un de nous - et surtout moi - n'aurait jamais pensé qu'on les trouverait. C'était incroyable. Chacun était au rendez-vous. [Lanphier plonge sur les Betty. Il les rattrape, et à ce moment se produit l'étrange, l'imprévisible] J'ai essayé mes armes, canons et mitrailleuses, pour être sûr qu'ils fonctionnaient bien et, en faisant ça, je les touché, par accident. En fait, je voulais me placer derrière lui, et quand j'ai essayé les canons, son moteur droit a commencé à brûler et il est allé s'écraser dans la jungle.
Depuis, j'ai beaucoup pensé à ce combat, à cette exécution. Vous savez, tout ça, c'est très compliqué dans ma tête. La première chose, c'est que je n'hésiterai pas une minute à recommencer parce qu'il était l'homme qui menait l'attaque contre mon pays. Il fallait l'abattre, ça a été très utile. Mais, depuis le temps, j'ai connu des gens au Japon, des membres de sa famille, et c'est une expérience intéressante : à la guerre, vous tuez d'une manière impersonnelle, spécialement les aviateurs ; vous ne savez rien de ceux sur qui vous tirez. Mais là, j'ai appris qui était cet homme. Il était extraordinaire ; il avait toujours dit que c'était une folie d'attaquer les Etats-Unis, mais, quand il en a reçu l'ordre, il l'a très bien fait. C'était vraiment un homme de première grandeur, je me suis beaucoup intéressé à lui. C'est une chose très étrange de savoir tout cela. Pourtant, je le répète, je n'hésiterai pas à recommencer. Mais est-ce que j'aurai la même chance que la dernière fois ? Ca, je n'en sais rien !"(in Histoire de l'aviation de Daniel Costelle, Larousse, 1978)

Il y a également un épisode des "Têtes Brûlées" qui traite de cet événement, "Alerte au faucon" (The hawk flies on sunday). Il est très romancé et très faux...Les Têtes Brûlées n'ont jamais été en concurrence pour ce raid. De plus, ce ne sont pas des P-51 mais des P-38 qui attaquèrent ce jour-là.

Donc le Cpt. Thomas Lanphier appartenait au 347th Fighter Group, 339th Fighter Squadron. Il pilotait le P-38G 147 "Miss Virginia", immatriculé 32204.

Lorsque j'ai vu le box art de RS Models, je n'ai pu résisté à l'acquérir tant les souvenirs me ramenait à ma propre histoire.
La maquette est finement gravée, juste de forme mais, comme pour le P-39, il sera nécessaire de beaucoup "frotter"...Les détails sont, certes, perfectibles mais peuvent se suffire à eux-mêmes. On attaque !!

Je dégrappe une partie des pièces facilement identifiables (ailes, poutres, fuselage) afin de gagner de la place en me débarrassant des grappes inutiles. Je colle les pièces qu'il n'est pas nécessaire de détailler plus ou qui n'attendent que ce détail pour justement être détaillées plus (puits de train, parois à l'intérieur des prises d'air).
Je les affine. Je détaille en ajoutant du fil de différents diamètres. Je confectionne un nouveau siège en étain de "goulot de bouteille". Les manettes et autres manivelles sont en plastique étiré, en fils de cuivre, le tout surmonté d'une goutte de colle à bois pour simuler la poignées.
Le manche que j'ai maladroitement cassé est réparé avec un morceau de grappe préalablement "traité" et le volant est collé dessus.
Les ceintures sont en alu adhésif avec des boucles en fil électrique. Enfin, le tuyau d'oxygène est réalisé toujours en fil de cuivre et mis en place.
Depuis ces photos, j'ai rempli quelques peu les puits de train sans trop en faire car, au final, il n'y aura pas grand chose à voir...Pudiquement, ce sera suggéré...
La suite, peinture de cet ensemble...

















A bientôt.
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
xan

avatar

Messages : 187
Date d'inscription : 01/04/2011

MessageSujet: Re: Lochkeed P-38G - RS Models - 1/72 - l'alerte au faucon   Mer 24 Juil - 8:13

Démarche très intéressante et bon début, je vais suivre cela avec plaisir!
Xan
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
KitRookie37

avatar

Messages : 571
Date d'inscription : 01/04/2011
Age : 49
Localisation : Tours

MessageSujet: Re: Lochkeed P-38G - RS Models - 1/72 - l'alerte au faucon   Jeu 25 Juil - 6:34

Bonjour à tous,
Pareil que l'ami Xan, tu nous as mis en appétit...Wink 
Cordialement.
Alain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dakota22

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 51
Localisation : Tréméloir

MessageSujet: Re: Lochkeed P-38G - RS Models - 1/72 - l'alerte au faucon   Jeu 25 Juil - 8:10

Merci à tous ceux qui suivent ce montage.
Le cockpit est peint. Base : interior green H58 ou 56 Gunze. J'éclaircis avec ce vert mélangé à du jaune pour tirer sur le Yellow zinc chromate. Je tapote ensuite avec un morceau d'éponge du vert foncé. Je passe un jus terre de Sienne foncé à l'huile mélangé à l'essence F que je tempère à souhait avec de l'essence F pur. Je réhausse les détails avec un vert très clair, voire parfois, blanc. L'appui tête est marron avec des nuances que j'ai du mal à voir avec mes binocles en réel...
Les boitiers sont noir de même que le tableau de bord. Ces éléments sont brossés en blanc de titane. Un peu d'alu pour les sangle, de rouge pour les poignées et l'affaire est faite.
Les prises d'air des poutres sont percées, les prises d'air sont repérées, mises en place à blanc pour l'ajustement, leurs volets découpés pour être représentés ouverts.
Il va y avoir du découpage et du trouage...Parce que j'ai envie...































Excusez les photos d'une qualité assez moyenne...
Bonne journée !!
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dakota22

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 51
Localisation : Tréméloir

MessageSujet: Re: Lochkeed P-38G - RS Models - 1/72 - l'alerte au faucon   Lun 29 Juil - 8:00

Je vais bien moins vite que ce que je n'aurai espéré. Les difficultés d'ajustement se multiplient. Au début, je me disais que c'était ma faute et que j'étais puni. Bien fait pour moi. Puis, au fur et à mesure, je m'aperçois que non...
D'abord, rentrer le cockpit et le logement du train avant dans les deux demis coquilles du fuselage a été déjà un morceau de bravoure. Otant par ci, amincissant par là, on finit par arriver à caser tout le monde. En forçant un peu, on colle pour s'apercevoir qu'entre les deux coquilles, il existe comme un décalage d'au moins deux millimètres...
Le papier émeri n'y suffisant plus, j'ai dû prendre la lime !! Là encore, on finit par aboutir à grand renfort, quand même, de mastic. Vient le bout du nez. Et re-belote. Evidemment, de tels travaux ont nécessité une regravure des lignes perdues dans la bataille. Dix de der : au final, le l'ensemble cockpit n'est pas d'équerre avec l'axe du fuselage. RotidjuRotidjuderotidjuderotidjuderotidju !!!
J'avoue, là, qu'avec du Airfix hors d'âge, on sait à quoi s'attendre dès le début et donc, on s'arme pour mais, pour le coup, je fus cueilli à froid...
Sur l'une des poutres, j'ouvre la petite trappe se trouvant aux environs de la queue. Je cloisonne l'intérieur, y place deux boîtiers, deux fils électriques et ce qui semble être une bonbonne. Auparavant, il m'a fallu amincir la partie environnante de la dite trappe pour être dans le ton...
L'avant des fuseaux moteur m'a sans doute posé moins de problème au niveau des ajustements. Il a pourtant été nécessaire de sortir le mastic que je garde dorénavant à côté de moi. Gravure à refaire...
Les aérofreins ont aussi été découpés. Ce n'est guère visible au sol, certes, mais c'est plus dynamique...Il me faudra faire l'intérieur de ces volets car, ils ne basculaient pas seulement comme sur beaucoup d'appareils, ils glissaient le long du bord de fuite pour augmenter la surface de portance.
Ce matin, la verrière a fait son petit bain de Klir et se repose tranquillement en séchant à l'abri de la poussière ce qui, ces derniers temps, avec les ponçages, n'est pas si facile...















Bien le bonjour chez vous !!
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tichot

avatar

Messages : 97
Date d'inscription : 09/10/2012

MessageSujet: Re: Lochkeed P-38G - RS Models - 1/72 - l'alerte au faucon   Lun 29 Juil - 9:08

Beaucoup d'efforts, mais le résultat est là. Bravo !cheers 

Joël.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waroff



Messages : 976
Date d'inscription : 01/04/2011

MessageSujet: Re: Lochkeed P-38G - RS Models - 1/72 - l'alerte au faucon   Lun 29 Juil - 11:24

Bonjour,
j'admire le travail fait avec soin, méthode, organisation.
Que des ingrédients rares.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dakota22

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 51
Localisation : Tréméloir

MessageSujet: Re: Lochkeed P-38G - RS Models - 1/72 - l'alerte au faucon   Sam 31 Aoû - 7:12

Merci Waroff et je n'ai pas fini d'en baver...
Les vacances sont finies et c'est là que les athéniens s'atteignirent...
Le problème avec ces bimoteurs tarabisquotés, c'est, bien évidemment, l'assemblage de toutes les parties.
Le cockpit avait déjà livré son lot de difficultés mais ce n'était qu'un début...
Je me demande si je n'ai jamais utilisé autant de mastic pour une maquette. C'est dire...
Ces quelques photos témoignent des combats...









Il y a bien encore quelques travaux d'affinage et, surtout, la regravure qui n'était pas spécialement prévue au programme...
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dakota22

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 51
Localisation : Tréméloir

MessageSujet: Re: Lochkeed P-38G - RS Models - 1/72 - l'alerte au faucon   Dim 6 Oct - 17:41

Coucou...
Il est vrai que cela fait un moment...
Ce n'est pas pour autant que je n'ai pas un peu avancé...
Bon, le montage est au bout et la peinture est bien avancée. Je viens juste de passer le vernis brillant afin de poser les décals. Viendra ensuite le moment de patiner assez largement l'avion qui a vécu dans des conditions bien difficiles.
J'ai mis sur les hélices du pastel qui est fixé par le vernis. J'espère juste que le pastel n'aura pas complètement disparu...Là aussi, la patine continuera ensuite. Remarquez au passage, les roues assez boueuses et qui ont subi le même sort que les hélices avec le pastel et le vernis...
Bon, cela a avancé quand même, non ?





Il y a déjà pas mal de couches de peinture...Olive drab de base, le même éclairci en post ombrage, les joints de nez scotchés et de teintes différentes, la graisse avec la teinte de base noircie diffusée au travers d'un filtre scotchbrite. C'est un peu brut mais la patine va contribuer à atténuer tout cela. Je ne parle même pas de la sous couche alu au Rub'n'buff...





Les photos sont sous exposées, je m'en excuse. On ne voit pas grand chose...



Pour terminer, la petite Kurogane que je fais en parallèle pour le Zéro ou le Judy...En cours de peinture aussi...
Voilà, les affaires reprennent ? Non, elles se poursuivaient plus lentement, c'est tout...
Bon dimanche.
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dakota22

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 51
Localisation : Tréméloir

MessageSujet: Re: Lochkeed P-38G - RS Models - 1/72 - l'alerte au faucon   Dim 13 Oct - 9:56

La suite avec de la patine en gros et pour tout les goûts. Ca va de la teinte Olive reprise avec des nuances plus sombres, en passant par l'écaillage assez conséquent sur le dessus de l'entre deux ailes, à côté du cockpit et pour finir avec un jus terre de sienne foncé à l'huile et essuyé à l'essence F.
Mine de rien, on approche du bout...











Voilà, la suite au fur et à mesure de la semaine...
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dakota22

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 51
Localisation : Tréméloir

MessageSujet: Re: Lochkeed P-38G - RS Models - 1/72 - l'alerte au faucon   Lun 21 Oct - 10:29

Quelques petites choses encore à régler : l'échelle d'accès à peindre, l'intérieur des volets et le socle...
Vous me direz : "une promenade de santé..."
Certes, certes...





















N'empêche, n'a jamais été aussi prêt du bout...
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dakota22

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 51
Localisation : Tréméloir

MessageSujet: Re: Lochkeed P-38G - RS Models - 1/72 - l'alerte au faucon   Mar 29 Oct - 7:12

A y est, l'est fini !!









































Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Waroff



Messages : 976
Date d'inscription : 01/04/2011

MessageSujet: Re: Lochkeed P-38G - RS Models - 1/72 - l'alerte au faucon   Mar 29 Oct - 15:36

Bonjour,

le résultat est fort sympathique, peinture et vieillissement.

C'est dommage de ne pas le présenter sur un fond plus neutre, les flacons, et autres objets "enterrent" le sujet.
Tu pourrais utiliser une chemise cartonnée de couleur en arrière plan pour masquer tout l'attirail qui gêne le regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dakota22

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 51
Localisation : Tréméloir

MessageSujet: Re: Lochkeed P-38G - RS Models - 1/72 - l'alerte au faucon   Mar 29 Oct - 18:55

Je sais bien Waroff mais je suis feignant...
Je vais voir ces jours prochains ce que je peux faire de mieux...
Promis !!
Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dakota22

avatar

Messages : 126
Date d'inscription : 28/12/2011
Age : 51
Localisation : Tréméloir

MessageSujet: Re: Lochkeed P-38G - RS Models - 1/72 - l'alerte au faucon   Jeu 31 Oct - 16:46

Waroff a écrit:
Bonjour,

le résultat est fort sympathique, peinture et vieillissement.

C'est dommage de ne pas le présenter sur un fond plus neutre, les flacons, et autres objets "enterrent" le sujet.
Tu pourrais utiliser une chemise cartonnée de couleur en arrière plan pour masquer tout l'attirail qui gêne le regard.
Vos désirs sont des ordres, Master !!













Philippe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lochkeed P-38G - RS Models - 1/72 - l'alerte au faucon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lochkeed P-38G - RS Models - 1/72 - l'alerte au faucon
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recherche une Maxi DIAC otto-models
» PSM SCALE MODELS ... WOUAHOU !!!
» Citroen AX Sport 1988, http://www.otto-models.com
» Renault Maxi 5 Otto-Models
» Peugeot 205 Turbo16 Otto-models 1/18eme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Patrouille Simple :: Maquettes :: les ateliers de montage-
Sauter vers: